A la touche

 

Pau-Narbonne 1973 Après avoir joué la veille avec le XV de France, Walter Spanghero s’occupe de la touche pour ses partenaires narbonnais

From « This is not soccer »

Pinterest me fait rigoler…Ses algorithmes ne sont pas champions champions…vu le nombre de notifications reçues, me signalant « des épingles qui devraient/pourraient me plaire »…et pour cause, elles viennent de mon blog! Arrrfff… Mais bon, des fois, y a de jolies découvertes.

Celle-là me plait beaucoup!

Et c’est pour moi l’occasion d’évoquer une ancienne note, un peu oubliée, publiée en 2011, avec dedans une anecdote relatée par Daniel Herrero dans son dictionnaire amoureux du rugby. Une histoire de permutation!

 

Cet article a été publié dans Ça me fait sourire, Histoire du rugby, par ici. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour A la touche

  1. André Boeuf dit :

    C’était Amédée Domenech, le pilier de Brive, déplacé à l’aile en face de l’ailier Anglais Young, sélectionné olympique sur 4*100! C’est une histoire inlassablement relatée dans les anecdotes amusantes. Elle a déjà due être dite et redite ici même. Il en existe un certain nombre d’autres, bien entendu.

    J’aime

    • Sophie dit :

      Je ne m’en souvenais plus du tout…{Merci pour tes précisions! 🙂 }. Je galère à trouver le prénom de ce Young, enfin pas encore trouvé… :-/ … Y en a plus beaucoup, voire plus du tout des sportifs polyvalents à haut-niveau… 😦

      J’aime

      • Sergio dit :

        C’est surtout l’inverse qu’on voit comme Cyril Baille qui a commencé 3/4, puis 3e ligne, puis pilier. De là à ce qu’il rejoue derrière pour surseoir à quelqu’un. Domenech était joueur particulier’
        Quant à Walter, esprit club quand même Humilité, simplicité, pas pris le melon…

        J’aime

      • Sophie dit :

        Tout à fait ce qu’on se dit en voyant cette photo! Humilité, pas le melon…
        Quel joueur de l’EDF serait en mesure de faire ça, actuellement???^^

        J’aime

  2. André Boeuf dit :

    Et Alain Paco, le talonneur de Béziers et de l’équipe de France, qui pouvait jouer 1/2 d’ouverture contre Cardiff dans un des premiers matches style coupe d’Europe…Et Paparemborde, pilier de Pau et de l’équipe de France, 3/4 centre à Pau en junior et ceinture noire sur les dojos…Et Olivier Magne sélectionné en sport-études section ski et,et,et….

    J’aime

    • Sophie dit :

      Je ne savais pas pour Olivier Magne! 🙂 Je suis une grande fan de la polyvalence!…{iciiii, j’évoque Olivier Brouzet, Jérôme Thion, mon pote Pascal Bédère, joueur de grand chistera et rugbyman, un joueur sélectionné en EDF et skieur de fond, et iciiiii la grande championne Heather Moïse, bobsleigh et rugby! Les frères Lund, basket + rugby…}
      Après, la polyvalence sur un terrain de rugby, passer d’un poste à un autre, ça doit pas courir les prés… 😉 Et encore moins dans ce rugby « moderne »^^…

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s