Haircut

source

Cette petite image, avec un très joli fond, juste pour le plaisir de garder une trace, un souvenir de ces coiffures trop chelou adoptées par certains joueurs « dans les années 2020 »! *

Et se souvenir que le rugby anglais a fêté ses 150 ans au début de l’année 2021, à l’occasion du tournoi des VI nations… Sûrement d’autres trucs à découvrir dans le cadre de cet anniversaire, qui date déjà un peu…

*remember France-NZ novembre 2021!

{et j’ai souri en découvrant que la marque qui équipe les anglais se nomme Umbro, pas loin de Scumbro, mais quand même bien plus chic que cette tendance vestimentaire aussi chelou que ces coupes de cheveux « années 2020 »!}

Publicité
Cet article a été publié dans Ça me fait sourire, Histoire du rugby, ailleurs. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

17 commentaires pour Haircut

  1. Serge EYNARD dit :

    On en voyait de l’Umbro en équipements sportifs fin 80/années 90, en foot notamment. Le scumbro existe depuis les années 80 environ autant que je me rappelle. Et ses coupes, plutôt anglo-saxones, rien de plus à dire. Tjrs dans les eighties, on voyait des coupes plus ou moins permanentées dessus, courtes sur les côtés et long derrière, style new wave. MAis pas comme aujourd’hui ou c’est rasé pratiquement au-dessus de l’oreille. Du scumbro hairs

    J’aime

    • Sophie dit :

      En découvrant ces coupes de cheveux, je m’étais réjouie que les français n’aient pas « craqué »! 🙂 Oui, dans les années 80, y a aussi eu des coupes de cheveux étranges {cf la série sur Arte, « Le monde de demain », et la naissance du mouvement hip hop}.
      Le scumbro est revenu sur « le devant de la scène » en 2018, pas sûr qu’on en parle réellement encore! Quant à la marque Umbro, pas présente du tout en athlé, je la découvre!

      J’aime

  2. André Bœuf dit :

    Toutes ces modes sont cycliques. Quand on commence à devenir vieux et que l’on retombe inlassablement sur ces mêmes scies -avec un rythme qui semble d’ailleurs s’accélérer: un signe d’essoufflement?- on en est lassé. C’est mon cas. Un avantage: quand on ne bouge pas, on se retrouve d’une façon séquentielle à « la mode »! C’est mon cas également.
    Quant aux coupes de cheveux, je vous conseille de regarder les photos des tournées All Blacks des années 1950/60 pour voir à quoi elles ressemblaient: autrement dit, à rien. Et les visages de cette époque! On dirait des joueurs de 50 ans…

    J’aime

  3. PACO dit :

    On trouve quand même encore de nos jours ces fameuses coupe Mulet, bien que de plus en plus de tonsures , les oreilles bien dégagées , comme on disait d’antant. Quant à la coupe des Rapetous béglais, peut-être reveindra-t-elle ?

    J’aime

  4. André Bœuf dit :

    Je viens d’apprendre que Charles Ollivon était de Saint-Pée-sur-Nivelle dont nous parlions il y a peu.

    J’aime

  5. André Bœuf dit :

    Bon, je n’ai pas trouvé « la petite barre de recherche »…! Par contre, et je n’expliquerais pas comment, je suis tombé sur un site très intéressant -mais il me semble que l’on en a déjà parlé ici- « CAIRN INFO; Matière à réflexion ». Le sujet lu, « Culture sportive et culture télévisuelle ». Le rugby en particulier….

    J’aime

    • Sophie dit :

      La petite barre de recherche est dans la colonne de droite, juste en dessous du carré qui envoie sur la page FB et juste au dessus de la liste de blogs… Oui, les éditions Cairn sont une super source d’infos, d’analyse… Je sais que j’ai déjà mis des liens vers leurs publications, mais de tête je ne sais plus lesquelles !

      J’aime

  6. André Bœuf dit :

    Vu, merci.

    J’aime

  7. André Bœuf dit :

    Dans « Eté 2022 », tu parles de la « fabuleuse route de la corniche entre Socoa et Hendaye » sujette à éboulements….Aujourd’hui, c’est le Tour de France 2023 qui modifiera son parcours entre Amorebieta-Etxano et Bayonne, lors de la 3ème étape, « au regard de <> d’une corniche touchée par l’érosion ».

    J’aime

    • Sophie dit :

      Oui, j’ai vu ça sur le site du journal Sud-Ouest ! J’imagine que le tracé avait été conçu avant l’accélération de la dégradation de cette corniche… Heureusement que le Tour de France n’y passe pas!!! Manquerait plus que ça ! Ouf! C’est sûr qu’il y aurait eu de sacrés chouettes plans de caméra, mais là, c’est trop tard…

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s