Été 2022

En rangeant mon petit bazar post été 2022, j’ai retrouvé un exemplaire du journal Sud-Ouest, gardé pour deux raisons : un petit jeu du BAC spécial rugby et un long article sur une incroyable maison, Haizabia, que je vois tous les ans depuis plusieurs dizaines d’années, lorsque j’emprunte la fabuleuse route de la corniche entre Socoa et Hendaye. Je me souviens que longtemps, la piscine d’eau de mer jouxtant cette maison nous indiquait, avant d’arriver à Hendaye, si on était à marée basse ou haute {piscine vide ou pleine!}. Piscine qui n’est plus utilisée…

J’ai même cru que je n’allais pas la voir en cet été 2022, la route de la corniche ayant subi des effondrements…Elle était finalement ouverte, cette route de la corniche, mais on sait bien qu’à plus ou moins long terme, elle sera hélas fermée…

Au fil des ans, on a pu voir cette énorme maison évoluer… « La villa Haizabia est immanquable. Elle se détache en contre-bas, dans l’un des derniers virages, l’une des ultimes descentes au niveau de l’océan avant la remontée vers le château d’Abbadia ». Construite au milieu des années 20 {1900!}, sur les plans de l’architecte Henry Martinet. Prévue au départ pour être un hôtel de luxe {Churchill y a séjourné…}. Le site appartient à la SNCF depuis 1944, et a d’abord accueilli les orphelins de cheminots engagés dans la Résistance. Elle est devenue ensuite une colonie de vacances pour les enfants de cheminots. Et est maintenant un village de vacances, uniquement accessible aux famille d’agents de la SNCF.

Qui accueille des stages de rugby l’été, ouverts à tous les jeunes je suppose!

Et pour finir, à vous de jouer au Petit Bac!

{le premier était ici, il y a un an!}

Publicité
Cet article a été publié dans Autour du rugby, par ici. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Été 2022

  1. André Bœuf dit :

    Tout vu, tout lu. Intéressant. Cà marque une époque. Et, d’ailleurs, j’ai immédiatement pensé à la « construction » de la station des « Sables d’or-les-Pins » que je connais parfaitement. Là aussi un duo. D’un côté deux architectes, de l’autre un promoteur et un architecte. Un endroit que j’adore, comme toi ce coin d’Hendaye. J’ai pensé aussi à un superbe lieu où allait -chez sa grand-mère- mon neveu Alexis Francis-Bœuf. Al Quiñon (?) tout près de Saint-Jean-de-Luz. Vendu depuis à des promoteurs.
    Pour le bac rugby, fastoche….

    J’aime

    • Sophie dit :

      Je n’avais jamais entendu parler d’El Quiñon! Alors bien sûr, en bonne petite curieuse, j’ai cherché…Je n’ai trouvé que ce document dans lequel sont évoqués les travaux de recherche d’un certain docteur Blot sur la préhistoire autour de Saint Jean de Luz! Et El Quiñon semble être un quartier/une zone, dans l’ensemble H du document {page 5 de ce doc, écrit par Robert Arambourou…c’est le même lien que le précédent} quartier proche de « la vieille route de Saint Pée » que je connais très bien {c’est celle qu’on emprunte l’été pour aller de Saint jean de Luz à Saint Pée sur Nivelle, où j’habite, et qui évite les bouchons à Ascain…}. Découverte pour moi de cette « préhistoire basque »! Merci!
      Et autre découverte que ce « Sables d’or-les-Pins » dans les Côtes d’Armor !

      Pour ce qui est du Petit Bac, on veut bien tes réponses! 🙂 Je ne dois pas être la seule à avoir eu besoin de regarder celles données par le journal! 😉

      J’aime

  2. André Bœuf dit :

    J’avais aussi vu ce document, mais il ne correspond pas bien à ce que je cherchais. J’attends la réponse de mon neveu pour en savoir un peu plus à ce propos. C’était un lieu qui appartenait à sa grand mère, la marquise de San Carlos…

    J’aime

  3. André Bœuf dit :

    Je viens d’avoir mon neveu au téléphone, un peu débordé actuellement professionnellement et qui n’a donc pas le temps d’écrire.
    Juste quelques mots repères: maison forte construite il y a 600 ans, bien sur la route de Saint Pée, par un officier anglais. Transformée en béguinage par la veuve, puis en ferme, avant d’être rachetée par les grands parents de mon neveu qui l’on appelé El Quiñon. Puis vendue, il me semble, à un ancien maire de Biarritz (?) qui a changé le nom en ?…j’ai oublié…A….a?
    Voila pour le mmoment.

    J’aime

    • Sophie dit :

      Ton neveu a une grand-mère marquise! Wouhaa!
      Peut-être/sans doute que que le choix de ce nom pour la maison est en lien avec ce bout d’histoire évoqué…Ce qui est curieux, c’est que ce nom n’a rien de basque, mais il doit y avoir une explication qui pour l’instant reste mystérieuse! Dans la partie « D » de cette carte, il y a un endroit qui se nomme Ostolapea, et j’ai aussitôt pensé à ce restaurant, Ostalapia, installé dans une vieille ferme, chemin d’Ostalapia, pas très loin d’un chemin Ostalapea… Restaurant très classe, je n’y suis allée qu’une seule fois, mais j’en garde un super souvenir. Et je découvre qu’il y a un tableau de rugby dans la salle!
      Il y a un autre nom qui m’a fait sourire : Etxeberrikoborda 🙂 Borda, en basque, c’est chemin. Il y a plein de noms comme celui-là, à rallonge, impeccables pour travailler sa mémoire! 😉

      J’aime

  4. André Bœuf dit :

    Ostalapia, çà correspond bien à ce que m’a dit mon neveu…Qui devrait m’envoyer quelques photos s’il a le temps.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s