Spring Boks/Années 70

source

{c’est là que j’ai trouvé cette affiche, mais elle n’y est plus!}

Voilà très longtemps que j’aime ce que fait Ernest Pignon-Ernest. Je l’avais évoqué il y a plus de 10 ans ^^ {plusieurs liens sont devenus inactifs depuis^^} mais c’est il y a beaucoup moins longtemps que j’ai découvert cette affiche, qui intègre une de ses oeuvres, et le rôle qu’a joué Ernest Pignon-Ernest au moment de la tournée de l’équipe d’Afrique du Sud en France, dans les années 70.

Dans ce long entretien, Ernest revient sur son passé de niçois et sa réaction au jumelage de cette ville avec Le Cap {« page 22 »}, jumelage décidé par Jacques Médecin le 6 mai 1974.

La tournée des springboks en France, en 1974, aura finalement bien lieu. {Vidéo de 1974, on y entend Albert Ferrasse, Roger Bourgarel, Peter Hahn, Albert Levy, à propos de l’apartheid…}

Depuis, le rugby semble avoir joué un rôle important dans la reconstruction de ce pays, fragmenté par l’apartheid…

*article intéressant, daté de 2004, sur le sport sud-africain.

*Autre article, époque Siya Kolisi, évoquant la complexité de cette question dans ce pays…

*Série de photos illustrant le mouvement anglais, créé en 1959, de boycott de l’apartheid.

*Les français sont allé jouer en Afrique du Sud en 1971

C’est étrange de se replonger dans cette époque…Avec le recul, cela semble même être surréaliste…D’où l’intérêt de s’y replonger…

Publicité
Cet article a été publié dans Affiches, Autour du rugby, ailleurs, Histoire du rugby, ailleurs, Histoire du rugby, par ici. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

12 commentaires pour Spring Boks/Années 70

  1. André Bœuf dit :

    Passionnant. Je vais « éplucher « tout çà. Vécu ces évènement en direct à l’époque.

    J’aime

  2. frederic1892 dit :

    Merci pour la découverte de Ernest Pignon-Ernest ! j’avais manifestement raté ou oublié ta précédente intervention à son sujet 🙂

    Je reconnais ces affiches… je m’étais interrogé sur l’opportunité d’encherir (c’est trop « moderne » pour moi!) et j’ai laissé filer…

    Je garde toujours un oeil sur les ventes de la maison MILLON… Ce sont des grands spécialistes des affiches (publicitaires, cinéma, politique…). C’est chez eux que j’ai acheté -par l’intermédiaire d’un ami collectionneur d’affiches de cinéma – ma toute première affiche de rugby en 2002 (vingt ans !!).

    Incidemment MILLON vendait hier soir un bel objet de sport… une vente où un seul lot était vendu… je laisse découvrir l’objet et son prix 😉 https://www.millon.com/catalogue/vente1647-so-unique-torche-olympique-grenoble-/lot1-torche-olympique-grenoble-

    J’aime

    • Sophie dit :

      Pour une fois que c’est moi qui te fais découvrir un truc! 🙂

      Oh my god! Et quel décalage entre le prix estimé et le prix « adjugé »!^^ Acheteur très très motivé, avec plein de sous dans le porte-monnaie! 😉
      L’avantage de ces maisons de vente aux enchères, c’est qu’elles nous permettent de découvrir des objets…à défaut de les acheter. En fait, j’ai beaucoup de plaisir à juste les découvrir, les voir… Et je mets de côté ce lien vers cette maison de vente{que je ne connaissais pas…}, pour le plaisir d’autres découvertes! { Et bon anniversaire d’affiche! :)}

      J’aime

  3. André Bœuf dit :

    C’est marrant, mon neveu, Alexis Francis-Bœuf, est un des spécialistes du département Horlogerie chez Millon.

    J’aime

  4. André Bœuf dit :

    Un hasard amusant.

    J’aime

  5. Serge Eynard dit :

    De belles affiches. J’étais resté à François Pignon…🤣
    Sinon sur C+ Sports, diffusion de matchs de la coupe d’Afrique (se déroulant en France…?) qualificative pour la coupe du monde 2023. Et tombé sur fin du match Namibie/Burkina Faso, largement remporté par la Namibie essentiellement blanche ( trouvé un peu hautaine). Burkina joueurs dans l’esprit, pas pragmatiques mais intéressants quand même, sauf que les mentors de ce jeu s’y intéressent pas, pas plus que pour les autres petits ovales.
    Allez, le bonjour à ton neveu, André…

    J’aime

    • Sophie dit :

      Et cette après-midi il y a Sénégal-Algérie! Avec dans l’équipe du Sénégal un bon groupe de bi-nationaux, ou sénagalais jouant en France, dont le frère d’une jeune de mon club d’athlé, qui a fait ses premiers France Elite en athlé, en triple-saut…et j’étais dans le jury triple! Elle, c’est Thierinne Correa et son frère, pilier droit, Fernandez Correa.

      J’aime

  6. André Bœuf dit :

    Voilà, je viens de tout lire ou relire pour certaines archives. Très intéressant.
    Encore une petite anecdote à propos de Roger Bourgarel. En 1966, j’étais à Toulouse au Lycée Marcellin Berthelot et lui, au Lycée Bellevue. Je le connaissais comme déjà grand joueur de rugby. En passant le concours d’entrée au CREPS, nous étions proches (Bœuf, Bourgarel) et je pouvais le voir dans les épreuves. Il était au top, en particulier en gymnastique au sol: impressionnant. Ensuite, j’ai suivi sa carrière. Et puis, je suis retourné avec ma famille à Toulouse en 1984 dans une école (Jean Griffon) de Conducteurs de Travaux. Nous avons trouvé une location à Caraman. J’en ai profité pour aller aux entraînement de l’équipe de rugby et, surprise, j’y ai retrouvé Roger Bourgarel. Il y jouait centre et était encore toujours brillant. Ma femme, par l’intermédiaire des enfants a bien connu la sienne. Et puis, ce samedi matin, j’ai regardé l’émission sur le rugby « Rencontres à XV », consacrée aux titres des petites séries: et je tombe sur Caraman champion de France seconde série. Et je vois Bourgarel, juste un peu vieilli, interrogé avant le match. La boucle est bouclée.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s