Gilbert-e-s

Je réalise que j’ai quelques photos dont je n’ai plus du tout la source, le qui-quoi-où-quand!^^ C’est le cas de celle-ci…

Un peu de rangement dans mon stock de photos s’impose!

En voici une, que j’ai dû garder parce que je la trouvais très réussie. Mes critères validés : joli fond, chouette cadrage, pas de publicités, belles couleurs. Et petit bonus : le ballon présenté pour bien lire « Gilbert », dont c’était la fête il y a deux jours!

Cet article a été publié dans Le rugby et elles. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Gilbert-e-s

  1. André Bœuf dit :

    Ca fait réfléchir.

    J’aime

  2. frederic1892 dit :

    Au nom très connu (*) des GILBERT, je me permets d’associer celui de Richard LINDON, dont l’entreprise n’a pas prospéré…

    Richard LINDON est crédité pour avoir été le premier à proposer, au milieu du XIXeme, une vessie en caoutchouc… et une pompe à main pour gonfler la balle ! http://richardlindon.co.uk/

    (*) connu… je le prends pour un fait acquis, c’est vite dit !! William GILBERT était dans la première moitié du XIXeme le cordonnier de la ville de Rugby qui a fourni toutes les balles, gonflées initialement avec une vessie de porc, à la Rugby School. Le rugby gagnant en popularité et le succès venant, l’entreprise GILBERT s’est spécialisée dans les ballons (3000 par an à la fin des années 1870…) et a prospéré ! L’entreprise a changé plusieurs fois de mains, mais est toujours restée Britannique et n’a jamais changé de nom 😉

    J’aime

    • Sophie dit :

      Je crois que je n’ai jamais entendu parler de ce Richard Lindon auparavant…Merci pour cet éclairage!

      Contrairement à Gilbert, que je connais depuis un moment!…Evoqué à plusieurs reprises, et si on tape « Gilbert » dans la petite barre de recherche du blog, on trouve plein de notes about it…Mais ton petit rafraîchissement, synthétique, est le bienvenu!

      J’aime

  3. GRON dit :

    On dit GUILBERTE !

    J’aime

    • Sophie dit :

      Ah ah! Monsieur Gron/ragnagna/DD 😉 C’est fait exprès! Pour que Gilbert reste dans la place, soit « entier »! C’est lui le patron quand même! {je te rassure, c’est pas trop genre l’écriture inclusive ou chépaquoi…même si, quand je veux parler d’hommes et de femmes, ça m’arrive d’écrire, par exemple, joueurs/euses ou joueurs/joueuses…}

      J’aime

  4. Serge EYNARD dit :

    Ah ben là pour le coup, le ballon (button ball original) n’était pas dans le pré…
    Belle pub Gilbert, quand même, voulu ou pas.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s