Reims

Sous le charme de ce blason du club de Reims, et pensées pour ce moment où, quand je me rend en Alsace pour les vendanges, par la N4, je vois les premières vignes, vers Sézanne au sud de Reims. {et à chaque fois je me dis « vignes trop basses pour moi »!}

source

Cet article a été publié dans Objets. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Reims

  1. André Bœuf dit :

    Fini les « Sang et Or », bonjour les « Noir et Or ». Jamais fait les vendanges en Alsace, Par contre, à Toulouges, à quelques kilomètres de Perpignan, si. Formidable.

    J’aime

  2. André Bœuf dit :

    Je pense que là où j’ai fait les vendanges dans les années 70, les vignes ont dû bien changer. Trois semaines de vendanges à deux équipes de 13 personnes chacune, plus les deux patrons, plus le chauffeur du tracteur…Dans certaines vignes que l’on pouvaient voir, une machine à vendanger faisait ses débuts. Toute une histoire, trop longue à raconter ici, sur les us et coutumes de cette époque -et des rugbymen aussi- quoique…

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s