En rouge…et jaune!

source

© Clementz Michel

J’ai souri en voyant cette photo…Des joueurs qui portent des chaussettes dont les couleurs sont assorties à celles du ballon!

Après, j’ai noté ++ la technique de course du joueur porteur du ballon {genou qui monte et bras libre qui travaille!}.

Et ensuite, c’est la couleur du maillot qui m’a intriguée…L’USAP {inratable à cause du petit blason sur le coeur} qui joue en bleu clair??!^^

Cet article a été publié dans Ça me fait sourire, Objets. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

21 commentaires pour En rouge…et jaune!

  1. André Bœuf dit :

    Le bleu horizon, choisi en 1919, en l’honneur des joueurs tombés au front. Par ailleurs, le nom des « sang et or » à cause du maillot du même nom choisi en 1902 et qui sont les couleurs de la Catalogne. Beaucoup de grands joueurs et de développements de différents clubs; aussi bien à XV qu’à XIII. J’ai déjà dû dire que j’étais Breton par mon père, mais je suis tout autant Catalan par ma mère. J’ai tenté de jouer à l’USAP en 1971. Là encore, beaucoup de très bons joueurs et un excellent entraîneur, André Abadie: un ex-Lourdais et Palois (champion de France en 1964 contre Béziers) et une fois international la même année pour le dernier match du Tournoi contre l’Irlande. Un talonneur comme on n’en fait plus: 1m70 et un petit 80kg. Pas parti en tournée en Afrique du Sud. Les « bestiaux » prenaient toute la place. J’aimais beaucoup ce joueur parfait techniquement et très franc du collier comme homme.

    J’aime

  2. frederic1892 dit :

    André a déjà tout raconté ! merci à lui

    Je me permet de pinailler en précisant que le maillot avant-guerre de Perpignan était blanc, avec le blason « sang et or » du drapeau catalan sur la poitrine

    J’aime

    • Sophie dit :

      Merci Frédéric! Je suppose que le Giral, assis à droite avec la petite écharpe, est Aimé?! 🙂

      J’aime

      • frederic1892 dit :

        Oui, je n’ai pas checké la date mais il doit encore être en Terminale au lycée de Perpignan sur cette photo…

        J’aime

      • frederic1892 dit :

        Collège de Perpignan 1913

        J’aime

      • Sophie dit :

        Rugby scolaire donc! Et pas du tout le même logo sur le coeur…On dirait qu’ils ont un super trèfle sur le coeur??

        J’aime

      • frederic1892 dit :

        Un très beau trèfle vert, en effet… l’équipe du lycée est indépendante de l’US Perpignanaise, même si évidemment les liens sont nombreux… par exemple, le surveillant au centre de la photo d’équipe du Lycée – François Fournié – est le même homme que celui assis devant l’équipe de Perpi à gauche.

        Fournié était aussi un des mentors sportifs du jeune Aimé Giral ; ils seront champion de France ensemble en 1914, le premier à la mêlée et le second à l’ouverture…

        Les deux sont morts à la guerre à quelques mois d’intervalle… je ne vais pas rouvrir le triste chapitre du tribut de ce club à la Grande Guerre…

        Dernière anecdote tout de même de ce temps de guerre pour reboucler … pendant le conflit l’USP s’est mise en sommeil et son équipe s’est rebaptisé « Green Devils » ! De fait, les jeunes du club, dont les lycéens, n’ont pas voulu porter le nom et le maillot de leurs ainés partis à la guerre ; ils se sont dotés de ce nom très anglicisant et d’un maillot vert… orné de ce trèfle 😉

        Une des aquarelles de Planson montre ce maillot, qu’avait aussi porté Jep Pascot qui avait 16 ans au début du conflit

        J’aime

      • Sophie dit :

        Encore de chouettes trucs à approfondir…Merci!
        J’ai trouvé le maillot à trèfle peint par André Planson, juste en-dessous de la couverture rouge…Le porteur du maillot à trèfle, et du ballon, semble subir une sorte de placage étranglant?! 😉 ^^ Et au fond du pré, il semblerait que deux joueurs règlent leurs comptes, sous l’oeil d’un porteur de trèfle! 🙂
        C’est assez incroyable de voir ces tableaux en même temps que des photos d’époque…

        J’aime

  3. frederic1892 dit :

    et pour parler technique rugby plus que course… la photo donne l’impression que Mathieu Acebes va attaquer sur l’épaule droite du défenseur Biarrot. A l’ecole de rugby, on lui dirait de porter alors le ballon de l’autre main (pouvoir raffuter.. ou ne pas perdre le ballon à l’impact… pouvoir faire une passe après contact…)… mais je n’ai aucune légitimité pour critiquer le capitaine de l’USAP !

    et puis de toute façon, c’est l’ouvreur en défense… donc tu fais comme tu veux !!

    J’aime

    • Sophie dit :

      Ça me fait penser à un truc : je crois que c’est la première saison au cours de laquelle je remarque autant de joueurs/joueuses qui changent leur ballon de bras {de dessous de bras!} lors de leurs échappées belles, et bien sûr en fonction de ce que fait l’adversaire…

      J’aime

      • frederic1892 dit :

        Ne pas le dire aux anciens… mais la technique individuelle des joueurs a beaucoup progressé !!

        J’aime

      • Sophie dit :

        … 😀 !…

        J’aime

      • Serge EYNARD dit :

        Mathieu Acebès, tjrs aussi volontaire dans ses gestes.
        Perso et à priori, je porterai de l’autre côté compte tenu de la position du 10 où il faut peut-être entrer à son intérieur, et bras droit pour raffuter.
        On voit quand même beaucoup de joueurs qui débordent ballon porté côté défenseur au lieu de l’inverse pour pouvoir raffuter.

        J’aime

      • Sophie dit :

        On n’a pas les images du juste « après », ni du juste « avant », donc dur d’avoir tous les éléments pour éclairer l’action! C’est toujours impressionnant ces prises de décisions très rapides {changer le ballon de bras, raffuter, passer…} qui se font après lecture très rapide également du champ environnant!^^

        J’aime

  4. frederic1892 dit :

    en passant (mais sûrement l’ai-je déjà publié ici ??), tu retrouveras ce bleu horizon et les couleurs catalanes dans ces belles aquarelles d’André Planson qui illustrent un fascicule de souvenirs de Jep Pascot (champion de France 1925 avec l’USAP… et commissaire général au sports de Pétain…)

    Le texte de Pascot (« Six maillots de rugby ») date de 1926, re-publié augmenté des aquarelles en 1942. J’ai réuni les illustrations dans cet album : https://flic.kr/s/aHsjsdwozP

    J’aime

    • Sophie dit :

      C’est TOP! Je n’ai jamais rien publié sur lui, quasi sûre, et je ne sais pas/plus non plus si tu nous l’as déjà évoqué cet André Planson…Incroyable de voir ce maillot en tableau…et en photo des dizaines d’années plus tard… Je vais checker mes notes quand même, je n’ai pas/plus tout en tête! Gros gros merci!

      J’aime

      • frederic1892 dit :

        J’ai des dizaines de photos de l’USP (pas encore USAP…) avant et après la Grande Guerre… mais le « bleu Horizon » rend beaucoup moins bien en N&B !!!
        US Perpignanaise - French Champion 1921 - usp perpignan

        J’aime

      • Sophie dit :

        Si je ne me trompe pas, cette photo date de 1921, l’autre est de 1913, et entre les deux, on voit bien l’évolution des tenues…surtout au niveau des maillots, mais j’imagine sûrement aussi du côté des chaussures??! Et oui, belle surprise que ce « bleu horizon » …{quel beau nom pour une couleur!}

        J’aime

  5. André Bœuf dit :

    Vraiment très belles illustrations.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s