Au Bénin

Je n’alimente quasiment plus la page FB de mon blog, ayant réalisé qu’elle est très peu lue…A priori, n’ayant rien souscrit auprès de FB, mes publications restent un peu « sous-exposées »…Mais en regardant de plus près les trucs de statistiques proposés, j’ai eu des surprises!

Tout d’abord, j’ai découvert qu’il y avait des stats d’âge et de sexe…Alors, sans surprise, les abonnés sont majoritairement des hommes, à plus de 70%. Mais dans les tranches d’âge des U40, hommes et femmes sont quasi à parité!

D’autre part, j’ai la liste des pays d’où sont les abonnés : France bien sûr, à très grande majorité. Mais il y aussi des gens d’Afrique du Sud, d’Italie, du Sénégal, de Belgique, du Rwanda, de Lituanie, du Portugal, de Nouvelle-Zélande, et du Bénin!

Le rugby au Bénin…Je n’ai encore jamais cherché à en savoir plus sur le rugby dans ce pays…Et voilà, mes premières recherches m’ont amenée vers cette photo, que je trouve magnifique. Elle illustrait le lancement d’une cagnotte dans le but de récolter des fonds pour développer le rugby chez les jeunes béninois et béninoises. Une cagnotte finalement pas lancée, mais la page de préparation est toujours en ligne.

J’aime la joie qu’expriment ces jeunes filles, la spontanéité de la photo…

Cet article a été publié dans Autour du rugby, ailleurs, Le rugby et elles. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Au Bénin

  1. Serge EYNARD dit :

    Belle joie effectivement, de ces petits joueurs heureux de tripoter un peu d’ovale. Jeune fédération a priori évoluant surtout à 7, à priori…

    J’aime

  2. Serge dit :

    L’équipe nationale masculine du Bénin a disputé 39 matches de rugby à XV entre 1997 et 2017, dans des tournois régionaux d’Afrique de l’Ouest, pour un lourd bilan de 5 victoires, 2 nuls et 32 défaites. Elle reste néanmoins sur une victoire 14-12 à Accra (au Ghana) sur le Togo qui lui avait pourtant infligé un 63-0 quatre ans plus tôt au Niger.
    Le Bénin n’a jamais participé aux qualifications pour les coupes du monde car, s’il est membre de Rugby Afrique, il n’est pas directement affilié à World Rugby. Et même si l’on a beaucoup joué au rugby en Afrique en 2021, les tournois à XV hors WR (autrefois annuels et devenus bisannuels quand ils n’étaient pas annulés pour raisons financières) ont totalement disparu depuis la pandémie.
    Non affilié, il n’apparaît donc pas parmi les 109 pays du classement de World Rugby mais il se positionne au 121ème rang (sur 192) chez moi. A 7, il est pour moi 147ème (sur 178) chez les hommes et 149ème (sur 157) chez les femmes et je n’ai connaissance d’aucune rencontre féminine à XV.

    J’aime

    • Sophie dit :

      Amazing tout ce que tu nous apprends sur le rugby dans ces pays si peu ovalement connus…L’affiliation à World Rugby est, si j’ai bien compris, un point clé pour l’avancée des pays dans l’Ovalie. Je sais que l’Afghanistan y était depuis relativement peu d’années avant l’arrivée des talibans {et là, maintenant, c’est cuit :-/ }. Merci merci Serge!

      J’aime

  3. Serge dit :

    Pour compléter cette information, sache que ces compétitions régionales ont longtemps été appelées Division 2 de la CAR (ancien nom de Rugby Afrique) pour ne pas la confondre avec les 3 niveaux (en général) de la Division 1 réservée aux pays affiliés à l’IRB (WR) : celle concernant le Bénin fut sans doute la plus régulière car elle a été longtemps sponsorisée par la marque de bière Sud-Africaine Castle Beer.
    Des 6 pays qui y ont régulièrement participé, le Bénin serait dans le temps le moins bien classé. Selon moi, la meilleure équipe était alors le Niger, devant le Mali, le Burkina Faso, le Ghana (ces 2 derniers pays, récemment affiliés à WR, ont participé en 2021 aux qualifications pour la France 2023 et le premier est toujours en lice pour affronter en 2022 la Namibie en quarts de finale) et le Togo.
    Y sont venus quelquefois la Mauritanie et le Tchad (battus par le Bénin), le Congo (Brazza, pas vraiment en Afrique de l’Ouest) mais n’y participaient ni les pays de Division 1, soit la Côte d’Ivoire, le Nigeria et le Sénégal (parfois présent avec une équipe B de joueurs locaux sans ceux jouant notamment en France), ni les pays non membres de la CAR (Guinée ou Sierra Leone par exemple).
    Seule passerelle de l’histoire entre les 2 « divisions », le Niger, vainqueur début juin 2013 de cette D2 régionale, a été invité fin juin en Division 1 C (plus bas niveau alors) en Côte d’Ivoire, assurément pour pallier un forfait. Écrasé d’entrée par le Maroc, il a perdu de peu contre la Zambie et s’est finalement imposé contre l’Ile Maurice, terminant 5ème d’un tournoi à 6 où il n’a rencontré ni la Côte d’Ivoire (1ère), ni le Nigeria (3ème).

    J’aime

    • Sophie dit :

      Merci Serge! Grand plaisir à lire tes éclairages, sur ce rugby africain, si peu connu…
      A propos de Côte d’Ivoire, j’ai découvert qu’Andréa oeuvre pour développer le rugby féminin là-bas 🙂

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s