Derby du Caucase

source

Le match France-Géorgie de dimanche dernier ne marquera sans doute pas les mémoires, rien de ouf à noter/garder de ce match {à part le compte-rendu d’Ovale Masqué!}.

Cela dit, il m’aura permis :

*de découvrir les liens très forts entre le développement du rugby en Géorgie et la France {je ne savais pas qu’autant de géorgiens jouaient en France, surtout à Brive…des gaillards à Brive la Gaillarde!}.

*de repenser à un truc qui m’avait fait sourire : petit neveu, qui a participé à deux championnats d’Europe des U18 pour le Luxembourg, avait été impressionné par les géorgiens, qui donnaient l’impression d’être des U30 tellement ils avaient de la barbe…{combien de non-barbus dans l’équipe de Géorgie de dimanche dernier?! }

Et en cherchant à en savoir plus sur ce rugby géorgien, j’ai découvert l’enjeu des matchs Géorgie-Russie...Un super article du média suisse « Le temps » {source de cette photo} l’évoque {petite remarque : pas de date pour cet article…j’ai donc dû « enquêter » et ai fini par trouver qu’il s’agissait de la rencontre de 2018, confirmé chez Serge. Date : 10 mars 2018 – Score : 29 à 9 pour la Géorgie}.

Et j’aime bien découvrir des trucs historiques grâce au rugby…comme par exemple cette guerre d’Ossetie du sud, dont je ne suis pas sûre d’avoir déjà entendu parler…

Cet article a été publié dans Autour du rugby, ailleurs. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Derby du Caucase

  1. Daniel Duret dit :

    T’as des nouvelles de l’ancien président emprisonné qui fait une grève de la faim ? En Géorgie bien sur !

    J’aime

  2. Serge EYNARD dit :

    Déjà tout le monde connaît pas l’Ossétie du sud ou du nord, ni l’Abkhazie. Bien compliquée ces pays-provinces. Des populations qui ont souffert sois Staline déjà

    J’aime

  3. Serge dit :

    Petite précision historique. Après la révolution de 1917, une république social-démocrate est proclamée en Géorgie en 1918. En 1921, l’Armée Rouge de Trotski envahit le pays et l’annexe violemment à l’URSS. Staline, Géorgien de naissance (il s’appelle Djougachvili) et secrétaire du parti en 1922, assoira son pouvoir entre 1924 (mort de Lénine) et 1929 en éliminant tous les opposants politiques, notamment ceux de l’insurrection Géorgienne de 1924 elle aussi social-démocrate. Ces deux dates seront marquées par nombre d’assassinats, déportations et exils. Par contre, devenue un lieu de villégiature, la Géorgie semble avoir été un peu moins affectée par les grandes purges des années 30 et avoir moins bien accepté en 1953 la déstalinisation.
    Le gouvernement de 1921 s’est exilé en France dans un château à Leuville-sur-Orge et le carré Géorgien du cimetière local accueille nombre de personnalités dont le Président Noé Jordania et sa fille, que j’ai eu la chance de rencontrer il y a une vingtaine d’années, vieille dame qui s’occupait encore du château avant sa restitution à l’actuelle république de Géorgie.
    Mais pour plus de détail, je conseille, écrits dans les deux langues, les ouvrages très documentés ou la revue internet de Thierry Berichvili (aucun rapport avec Givi, le troisième ligne qui a joué la coupe du monde 2011, le plus souvent comme remplaçant entrant dans les dernières minutes), Président de l’association culturelle d’amitié avec le peuple Géorgien.
    Petite précision rugbystique enfin. La guerre d’Ossétie du Sud de 2008 étendue à l’Abkhazie a eu deux conséquences étonnantes sur les rencontres qui ont suivi entre la Géorgie et la Russie, toutes deux dans le « Tournoi B » depuis longtemps. Le match du 22 mars 2009 (qui devait avoir lieu en Russie) s’est déroulé à Marioupol en Ukraine et celui du 20 mars 2010 (qui devait avoir lieu en Géorgie) s’est déroulé à Trabzon en Turquie. Les deux rencontres, qualificatives à la coupe du monde 2011, ont été remportés respectivement 29-21 et 36-8 par les Géorgiens.

    J’aime

    • Sophie dit :

      Un grand merci Serge, pour ton large éclairage…On en sait un peu plus sur l’histoire de cette partie du globe. Enfin, au moins moi! je ne suis vraiment pas une pointure en histoire, alors je ne peux que me réjouir de ces découvertes! Encore merci…
      {les liens France-Géorgie viennent de loin si je comprends bien}

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s