Euskara time

Composition des équipes du Stade Hendayais qui ont joué le dimanche 12 septembre 2021

***

Surprise de découvrir autant de prénoms basques pour les deux équipes du stade Hendayais {ma région d’origine}. Fédérale 2 pour l’équipe 1. Des gars qui ont sans doute entre 20 et 30 ans, qui sont donc nés entre 1990 et 2000 et quelques, à la louche…

Jolie liste…Des prénoms qu’on ne retrouve pas dans les clubs voisins, de Biarritz et Bayonne, qui recrutent un peu/beaucoup en dehors du Pays Basque!

Aupa Xabi-Patxiku-Benat-Gorka-Andotx-Eneko-Xarles-Antxon-Txomin-Andotx-Imanol-Julen !

Oui, beaucoup de « x » et de « k » dans l’Euskara! Comme dans Txakoli, un de mes vins préférés, dont le vignoble est à quelques kilomètres au sud d’Hendaye! Un blanc légèrement pétillant…

Ça ne m’aurait pas déplu d’aller vendanger dans ce vignoble, sur les hauteur de Zarautz {vignes dont les pieds sont hauts!}, mais c’est du côté de l’Alsace que je m’en vais pour une nouvelle saison de vendanges.

See you everybody!

{c’est cool que la %@# »¤£$ de certains soit à l’origine de trucs rigolos et instructifs! Donc si vous voulez savoir à quels prénoms « français » correspondent ces prénoms basques, vous pouvez aller lààà!}

Cet article a été publié dans Le rugby et moi. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Euskara time

  1. Serge EYNARD dit :

    Oui, ces prénoms ty piquement basques sont la première chose que j’ai remarqué aussi. Comme le cépage local la folle blanche qu’on continue à assembler avec d’autres moins anciens et plus connus pour cette appellation encore confidentielle « Txacoli » , il y a là aussi, comme une transmission qui se perpétue

    J’aime

  2. Daniel D dit :

    Le 10 de la réserve a joué 2/3 ans à Barbezieux…

    Sinon la folle blanche fait partie des cépages admis pour le Cognac, mais bien peu de gens n’en font…

    J’aime

  3. Sophie dit :

    Merci messieurs pour cette découverte! Je n’avais jamais entendu parler de cette folle-blanche…{et je découvre aussi l’illustrateur, Jules Troncy, et cette « Ampélographie »…}

    J’aime

  4. André Bœuf dit :

    Pour je ne sais plus quelle raison, j’ai plongé dans mes archives à la recherche d’une remarquable photographe et réalisatrice ayant filmé et questionné Pierre Michon dans le désert du Néguev. Et je l’ai retrouvée: c’est Sylvie Blum.
    Et pour d’autres raisons obscures -ou non- j’ai pensé à toi…Femme photographe, je suppose tout simplement. La connais-tu?

    J’aime

    • Sophie dit :

      Pas du tout! Je vais creuser! 😉 Merci!
      {je viens tout juste de rentrer des vendanges… »Femme qui aime la photographie » me correspondrait mieux, je pense! }

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s