En rires

Moi qui suis soucieuse de la qualité des illustrations, je n’ai pas réussi à trouver mieux que cette couverture toute floue pour évoquer ma très récente découverte de Pierre Conquet. Et oui, je n’avais jamais entendu parler de ce monsieur, et la façon dont j’ai découvert son existence est assez cocasse…

En me baladant avec ma fille dans Yerres {94} et après avoir vu la maison de Gustave Caillebotte, on a voulu explorer un espace public, sauf qu’on s’est gouré et qu’on est entré dans une propriété privée…Le propriétaire nous a très gentiment demandé « si on avait besoin d’aide »! En l’écoutant, moi qui suis très sensible aux accents, j’ai vite compris qu’il n’était pas parisien de souche, et vite deviné que ça sentait le sud-ouest. Bingo. Un monsieur d’origine espagnole, dont la famille est venue en France au moment du franquisme, du côté de Tarbes. Et on a commencé à parler de rugby, et c’est grâce à lui que j’ai découvert ce Pierre Conquet. En cherchant sur le net, j’ai vu qu’il était décédé il y a un peu plus d’un an et qu’il a marqué l’histoire du rugby par son ouvrage « Les fondamentaux du rugby ». Une pensée proche de celle de René Deleplace et Pierre Villepreux, si j’ai tout bien compris {évoqués il y a quelques années sur Fenêtre Ovale! 11 exactement…}. Et ce qui m’a intriguée, c’est ce livre dont il est également l’auteur, paru en 2007, « l’Ovale en rires ». Parce que si pour moi, lire des livres sur les « fondamentaux », ça n’est plus trop d’actualité ni très funky, lire des livres où il est question de rires, de rigoler, déjà, je me sens plus concernée! C’est pas gagné pour que je puisse le lire, mais au moins je sais qu’il existe!

Et c’est le même illustrateur qui a travaillé sur ses deux livres, mister JAL, que je ne connaissais pas du tout…

Et à défaut d’une jolie illustration de l' »Ovale en rires », voilà un tableau de Caillebotte, que j’aime beaucoup!

Le petit bras de la Seine – Argenteuil – vers 1886-1887

Cet article a été publié dans Histoire du rugby, par ici, Le rugby et moi. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour En rires

  1. Serge EYNARD dit :

    Une vision différente que celle technique des fondamentaux du rugby, plus fun on va dire, sur l’évolution du rugby aujourd’hui sur et en dehors du terrain. A priori comme 1 BD. Un grand théoricien de l’ovale plus terre à terre que Deleplace ou Villepreux. Mais là, il a dû se lacher…😂

    J’aime

    • Sophie dit :

      C’est effectivement ce qu’on comprend à la lecture de l’article du Midol que j’ai mis en lien. Un « réaliste, moins intellectuel, plus terre à terre, plus accessible » que ces autres grands noms des théoriciens du rugby auxquels on le comparait.

      J’aime

  2. André Bœuf dit :

    Pour l’anecdote, elle me plait beaucoup. C’est tout-à-fait comme çà que j’envisage la vie…dans une sorte de flânerie plu ou moins hasardeuse, attentive aux êtres et aux choses et favorisant les rencontres de ce genre.
    Pour Pierre Conquet, tout est dit…ou presque….avec cet « Ovale en rires » que je ne connaissais pas.
    Pour le dessin, au premier coup d’œil, j’ai cru qu’il était de Roger Blachon, un ancien joueur du P.U.C. que j’ai bien connu (et avec qui j’ai un peu joué), longtemps dessinateur dans l’Equipe, entre autre. Beaucoup d’humour;;; et une belle personne.
    Et, pour le tableau de Caillebotte, immédiatement pensé à Monet.

    J’aime

    • Sophie dit :

      André, plus je vieillis, plus je suis attentive aux êtres et aux choses que le hasard me permet de croiser, comme tu le dis si bien!
      Blachon était le seul dessinateur « ovale » que je connaissais, avec Iturria, dont mon père m’avait offert un ouvrage…
      Quant à Caillebotte et Monet, je les aime beaucoup tous les deux! 🙂

      J’aime

  3. André Bœuf dit :

    Ne connaissais pas Iturria.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s