XV du D.U.C

 

source

Maurice Dutil : je me souviens que de la « Pelouse » et de mon drop fantastique qui était tombé dans les bras de l’ailier adverse et qui je pense avait marqué car mon ailier était plié en deux ( Sam saucisse).
Je crois qu’on avait jamais aussi vite lâché le ballon que ce jour là.
Amitié à tous

Une trouvaille sur le site « Copains d’avant » {un truc de l’ancien temps déjà!} qui m’a fait sourire… Une « pelouse » pas banale qui devait effectivement « piquer » un peu…

{Le D.U.C., c’est le Dakar Université Club}

Cet article a été publié dans Photos d'équipes. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour XV du D.U.C

  1. André Bœuf dit :

    Et le Duc, c’était Amédée Domenech, le pilier gauche de Brive et de l’équipe de France dont le talonneur, Jean de Grégorio vient de décéder dernièrement. Le troisième de cette belle première ligne, c’était Alfred Roques dit le « Pépé du Quercy » car jouant à Cahors et ayant été sélectionné sur le tard, à plus de trente ans.

    J’aime

  2. Serge EYNARD dit :

    Le Sénégal, pays de la « téranga » pour ses valeurs d’hospitalité, de solidarité et de partage, mais où l’ovale ne semble avoir rebondi guère plus loin.
    Un truc d’avant resté à l’identique où il valait mieux jouer à toucher sur cette surface même s’il y a une petite couche de sable en surface. Depuis, il semble qu’ils jouent à 7 dans cette université. Du coup, tu peux jouer un peu comme à toucher. Et surtout, il semblerait d’après leur page Facebook qu’il n’y ait plus que des noirs dans les équipes.
    Et à propos de D.U.C., Duke était le surnom de John Wayne, aussi.

    J’aime

    • Sophie dit :

      Je ne sais pas trop comment on peut préciser l’évolution de la pratique d’un sport dans un pays…Disons que différents éléments sont à prendre en compte {nombre de clubs, de licenciés/licenciées, place des équipes nationales, projets de la fédération, etc…}. J’ai regardé chez Serge, le XV des gars est 66è, pas de XV féminin, mais une équipe à 7, classée à la 64è place… « De loin », j’avais plutôt l’impression que ça évoluait vers du plus, mais « de près », il semblerait que ça ne soit pas tout à fait ça

      J’aime

  3. André Bœuf dit :

    Et d’Ellington.

    J’aime

  4. Serge dit :

    Et toujours en retard de plusieurs décennies, quelques petites informations.

    Avec des classements pas si modestes que ça à l’international (66 sur 192 chez moi et 54 sur 105 chez World Rugby), le Sénégal avait progressé de la fin des années 2000 (défaite 10-13 face à la Namibie en 2008) à 2016 et sa victoire 16-15 en Tunisie en novembre (dans un match très heurté se finissant sur une bagarre générale de 10 minutes avant la pénalité gagnante), lui donnant l’accès à l’élite Africaine en 2017 (hors Afrique du Sud évidemment).
    Ce niveau atteint était sans doute une trop grosse marche pour le Sénégal mais il n’a pas été facilité par le changement de format de cette compétition : de 4 équipes avec 3 matches allers-retours chacune (1. Namibie, 2. Kenya, 3. Ouganda, 4. Zimbabwe en 2016), on est passé à 6 en 2017 avec 5 matches en aller simple, dont 2 seulement à domicile pour les petits pays.
    Sans doute déçus de leurs 2 défaites d’entrée à Dakar 16-28 face au Zimbabwe (repêché et dont ce fut la seule victoire) et surtout d’un point (16-17) face à l’Ouganda, les Sénégalais sont partis sans leurs joueurs évoluant en France encaisser un 95-0 en Namibie et un 45-25 au Kénya avant de s’incliner 26-18 en Tunisie (promue elle aussi), terminant derniers de cette Gold Cup qualificative à la coupe du monde 2019 avec le seul point du bonus défensif contre l’Ouganda : 1. Namibie, 2. Kenya, 3. Ouganda, 4. Tunisie, 5. Zimbabwe, 6. Sénégal.
    Par conséquent, redescendus sans motivation en Silver Cup, ils se sont inclinés en 2018 à Toulouse en poule Nord contre l’Algérie et la Côte d’Ivoire. Et en 2019, faute d’argent, la plupart des compétitions ont été annulées et leur seul match joué en novembre (63-0 face à l’Ile Maurice) leur permet de poursuivre l’aventure des qualifications pour 2023 (en raison de la Covid-19, aucun match international n’a été disputé en 2020 par un pays Africain, y compris l’Afrique du Sud).
    Le Sénégal jouera au Kenya le 3 juillet prochain contre les locaux et le 7 contre la Zambie et les deux premiers de cette poule de 3 (le 11, c’est Kenya-Zambie) seront qualifiés pour les quarts de finale d’une Africa Cup qui aura lieu en juillet 2022 et dont le vainqueur viendra en France.

    Des qualifications officiellement commencées en Afrique ce samedi (officieusement, c’étaient les matches de barrage de novembre 2019) au Burkina Faso avec la victoire des locaux 52-3 sur le Burundi : notre Sénégalaise Bineta Sène y officiait sur la touche (je n’ai pas vu le match, seulement des photos).
    Ajoutons à cette touche féminine que la Fédération Burkinabé de Rugby est présidée par une femme qui a pu organiser ce tournoi de repêchage avec le soutien de l’ambassade de France.

    Enfin, et sans aucun rapport, mais concernant les Duc et les Duke, je me tournerai vers l’ancien et méconnu réalisateur de télévision Canadien Daryl Duke dont l’œuvre la plus connue reste l’excellente adaptation en feuilleton du best-seller « Les oiseaux se cachent pour mourir (The thorn birds) » de l’auteure Australienne Colleen McCullough.
    Il a également réalisé dans les années 70 un téléfilm (« Le sourire aux larmes (Griffin & Phoenix : a love story) » d’une telle qualité qu’il a bénéficié d’une sortie en salles aux USA et d’une distribution à l’international (c’est ainsi que j’ai pu alors le voir), avec Peter Falk (oui oui le Columbo) et l’inoubliable « femme libre » Jill Clayburgh (voir sur mon nom).
    Un remake a même été réalisé dans les années 2000 et, spoiler, l’histoire ressemble à celle de Love Story, mais ici ce sont les deux qui sont malades.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s