Journées du prisonnier?

Montebello 1941 – Journées du prisonnier – 1941-1942 Gorde Toulouse

 

Très intriguée par cette affiche…Très. Et assez difficile de trouver des éclairages. Ce d’autant plus que je ne suis pas du tout une pointure en histoire…

J’ai procédé par étapes pour tenter d’éclaircir le truc.

Déjà, situer ce qu’est le Comité National des Sports. Donc régime de Vichy et le sport qui devient un pilier du nouvel ordre moral…

Puis question : Le sport au service de la Croix-Rouge??^^

Au gré de mes recherches, je vais découvrir ce que sont les chantiers de la jeunesse et ce qu’en pensent les jeunes { « Tu sais, on commence à en avoir drôlement marre de ce bordel de la vie des bois »}, d’autres précisions sur ce régime et sa propagande via des supports comme les affiches.

Et c’est dans cette publication très riche que des éléments de l’histoire de la Croix-Rouge, de son histoire pendant le régime de Vichy m’ont éclairée, un peu. Sur le site de la Croix-Rouge, on trouve également ces éléments ayant trait à la question des prisonniers.

Pas trouvé précisément en quoi consistaient ces « journées du prisonnier », mais j’ai pu replonger dans cette période de l’histoire, du rôle assigné au sport {contrairement à la culture livresque vilipendée par Pétain qui la qualifie de « conseillère de la paresse »^^}. Période que j’ai forcément étudiée lors de mes années « Staps », mais largement oubliée…

Cet article a été publié dans Affiches, Histoire du rugby, par ici. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

16 commentaires pour Journées du prisonnier?

  1. Sergio dit :

    Le sport sous Pétain, un rail de contrôle de la population, via une pseudo socialisation et alternative alimentaire en ces périodes de restriction.
    Pendant le 1er confinement, j’avais constaté que j’avais jamais autant vu de gens courir… Certes les salles de sports étaient fermées. Mais à en voir certains, on voyait bien qu’il ne s’agissait pas d’habitués du running. Pendant ce temps là, ils pensaient moins au covid…
    Comme avant confinement, les gens se ruent sur les lieux publics ou de résidence, avec très peu de distanciation.
    Sinon, le visage du pseudo prisonnier (??), fait pas rire.
    J’ai trouvé ce lien dans lequel il y a une première image d’un footballeur, toujours dans le cadre de cette journée. En bas, il est écrit « secours national comité d’assistance aux prisonniers de guerre », par le sport en général donc, puisque là c’est un footballeur, ceci devant expliquer cela…
    https://www.wayfair.com/Buyenlarge–Journees-Prisonnier-Red-Cross-Soccer-by-Pierre-Fix-Masseau-Vintage-Advertisement-0-587-28495-1-L1318-K~FAV4689.html🤔

    J’aime

    • Sophie dit :

      Même observation que toi : la forêt près de chez moi dans laquelle je cours très régulièrement depuis de nombreuses années, était blindée de gens au printemps dernier. Beaucoup couraient, ou tentaient de courir. Il y en a toujours beaucoup, plutôt des marcheurs, et ça se voit aussi à la quantité de déchets observée^^ Si tu as regardé un des liens proposés par Frédéric, tu verras une petite pastille, avec « Citadin, le sport est une évasion »!
      J’ai réussi à voir l’affiche que tu évoques, au graphisme beaucoup plus « doux » que l’affiche « Rugby », malgré le fait que le lien ne nous y amène pas direct. Je tente ce lien pour la voir

      J’aime

  2. frederic1892 dit :

    Ah cette belle affiche qui m’avait échappé dans une vente !! Jamais revue depuis…

    Le sport sous Vichy est aussi un de mes sujets d’interêt (encore un !!) tant sous l’angle historique que sous l’angle du collectionneur 🙂

    Tu trouveras sur mon Flickr quelques affiches de propagande du Commissariat General aux Sports https://flic.kr/p/KdWjyX ou https://flic.kr/p/2aXqrMx

    Si je peux me permettre quelques suggestions pour te lancer sur le sujet, tu pourrais googler “Commissariat General aux Sports” et quelques personnalités sportives controversées comme Jean Borotra (le Mousquetaire), Joseph Pascot (le rugbyman international) ou Jean Ybarnegaray (le pelotari… pour la touche “Basque”…)

    Sur mon Flickr, cherche “commissariat” ou “pascot” : ce dernier a profité de sa situation pour re-éditer en 1942 ses mémoires sportives “Six Maillots de Rugby” ornées de magnifiques aquarelles d’André Planson https://www.flickr.com/gp/rugby_pioneers/3852E6

    J’aime

    • Sophie dit :

      Merci Frédéric! Bien sûr que je vais continuer à farfouiller, et que je vais suivre tes indications…Je suis à peu près sûre d’avoir vu au moins une fois une aquarelle d’André Planson {peut-être sur Pinterest?}, mais les découvrir de cette façon, ça donne du/un autre sens!
      As-tu le nom de l’auteur du premier dessin que tu mets en ligne dans ton commentaire? On dirait un dessin de jeune ado^^…
      Quant aux petites pastilles « à timbrer », elles valent leur pesant de cacahuètes! Il y en a une, d’actualité² : « Citadin, le sport est une évasion » {pour les citadines, on sait pas! 😉 }. « Le style, c’est l’homme » m’a bien fait sourire, de même que « L’athlétisme, base de la formation sportive »!

      J’aime

      • frederic1892 dit :

        Et non, l’affiche n’est pas signée 😦

        Je t’en remets une petite qui rappelle, cf l’article que tu as mis en lien, que le nombre de licenciés (et de licenciées) a augmenté pendant la guerre… https://flic.kr/p/4Fgeye

        J’aime

      • Sophie dit :

        Elle est géniale cette affiche! Les stats en mode artistique…je n’avais jamais vu!
        Union du Sport Scolaire et Universitaire, ça donnerait plutôt du UNSSU, et rien dans l’historique de la fédé du sport scolaire ne correspond à ce sigle. Seul indice, du bidouillage, confus, en 1938 et en 1945…encore un point de l’histoire à re-découvrir {c’est un peu ça le truc de la fenêtre ovale, regarder le monde, l’histoire au travers de l’ovalie 🙂 }
        Quant à l’apprenti dessinateur, il restera donc mystérieux!

        J’aime

      • frederic1892 dit :

        L’historique des organisations scolaires et universitaires est ici https://www.unss.org/histoire

        J’aime

      • Sophie dit :

        Ah, le mystère de 1938 et 1945 est éclairci! 🙂 Merci Frédéric!
        Et grosse shame on me pour n’avoir 1-jamais vu que sur le site de l’UNSS, il y avait tout l’historique, et 2- mis ce N au milieu de USSU! Suis biglouche^^ Sur l’affiche que tu nous joins, avec des statistiques artistiques, c’est bien USSU que j’aurais dû lire 😉 …

        J’aime

  3. André Bœuf dit :

    Puisqu’on parle de Vichy, se souvenir que c’est à cette époque que le Jeu à XIII a été spolié par les quinzistes. J’abrège, mais on peut développer…

    J’aime

    • Sophie dit :

      Oui, j’y ai pensé! C’est une curiosité pour moi, je sais qu’il y a eu des trucs, pas simples, mais je ne les connais pas bien, enfin, juste je sais qu’il y a eu des trucs…Le sport sous Vichy, y a de quoi faire!

      J’aime

  4. Sergio dit :

    C’est marrant, sur certaines affiches la coiffure des joueurs, rappelant celle des jeunes aujourd’hui…🤔

    J’aime

    • Sophie dit :

      Oui, et sur certaines photos d’équipes aussi…Dater des photos grâce aux coupes de cheveux, c’est un petit jeu auquel j’aime bien me livrer! Même si c’est un peu « triché » parce qu’avec la coiffure, il y a la tenue, et là, les indices sont souvent très probants!

      J’aime

  5. André Bœuf dit :

    Je viens de lire les additifs que tu présentes.
    Passionnants. Même si j’ai lu un peu vite et parfois survolé….Les chantiers de jeunesse m’ont particulièrement intéressés par leur possible comparaison à des sujets d’aujourd’hui et des réflexions très actuelles sur, précisément, l’intérêt et l’engagement des jeunes -que l’on a tendance à critiquer en regard d’un soi-disant passé- dans une situation difficile d’après armistice, comme un peu aujourd’hui sous Covid. On s’aperçoit du peu de différences dans les réactions des jeunes face à des situations difficiles. Mais il y aurait beaucoup à dire….
    Je ne connaissais pas cette source que tu présentes: « Cairn Info ». Je la trouve très intéressante. D’où tiens tu çà? De tes études sportives?

    J’aime

    • Sophie dit :

      J’ai dû réfléchir pour essayer de me souvenir de « comment j’avais découvert » Cairn.Info! « Bibliothèque numérique en sciences humaines et sociales » {à ne pas confondre avec les Editions Cairn, maison d’édition béarnaise…
      La création de Cairn.Info date de 2005. Mes derniers plongeons dans la théorie de l’éducation physique datent de 1990 et 1991, quand j’ai préparé, et transformé l’essai « Agrégation ». C’est donc en écrivant ce blog que j’ai découvert cette mine d’or, et le sérieux de leurs publications! {j’ai semé régulièrement des liens vers leurs productions, mais pour les retrouver, c’est oups!}

      J’aime

  6. André Bœuf dit :

    J’ai connu et pratiqué l’ASSU dès sa création en 1962 jusqu’à son passage en UNSS en 1975. En 1971, en tant que joueur/entraîneur au collège Passy-Buzenval, je suis passé l’UGSEL. Autres lieux, autres mœurs, mais, finalement, même état d’esprit et niveau correct.
    Excellents souvenirs pour moi que toutes ces périodes.

    J’aime

    • Sophie dit :

      Une fédération que j’ai également bien connue, en tant qu’élève, prof, et cadre pendant 3 ans. J’ai même été représentante des clubs universitaires à la FNSU {l’ASSU s’étant transformée en UNSS+FNSU} au niveau de ma région d’origine, l’Aquitaine, en tant que licenciée au Club Universitaire Palois, du temps où j’étais étudiante… Le sport scolaire au sein de sa fédération, toute ma vie! En Normandie, trop peu d’établissements privés pour se « fédérer », tous inscrits en UNSS, sans aucun problème.

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s