« Chantereine » à Sarcelles

 

source

Je ne sais plus comment j’ai découvert le travail de ce jeune photographe, Camilo León-Quijano, et cette photo que j’aime beaucoup…

Une photo qui m’a de plus permis de découvrir ce qui se passe dans le collège Chantereine* , de Sarcelles.

Le fruit d’un gros travail d’un enseignant d’EPS, autour d’un gros projet, « Liberté, égalité, mêlée », dont le copieux contenu est accessible ICIII.

Et plusieurs éléments de ce travail accessibles sur Youtube {libertéEgalitéFraternité}

*Très intriguée par ce naming de collège, j’ai cherché à en savoir davantage… L’adresse de ce collège est « avenue de Chantereine », il y a un quartier Chantereine à Sarcelles, un cours d’eau affluent de la Marne mais qui ne passe pas à Sarcelles, donc curiosité non satisfaite! {Pourquoi Chantereine?!}

La page wikipedia sur Sarcelles est très riche {avec même un bout de carte Cassini dedans}, j’y ai découvert qu’au XVIIIè siècle, la vigne y était là aussi {Paris et sa banlieue} très présente!…

 

Publicités
Cet article a été publié dans Le rugby et elles, Le rugby scolaire. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour « Chantereine » à Sarcelles

  1. André Boeuf dit :

    Sarcelles, j’y ai joué en scolaire dans les années 60, avec le Lycée de Saint-Cloud, en ASSU. Voyage difficile par la gare Saint-Lazare, puis bus et gare du Nord…avant de finir à pied dans les grands ensembles désertiques. Temps gris et terrain sans pelouse…Vingt centimètres de boue, facile! Défaite si je me souviens bien…Et un seau d’eau au milieu d’une pièce en guise de vestiaire…Et, pour le retoour, rebelote.

    J'aime

    • Sophie dit :

      C’est dingue que tu te souviennes de façon aussi précise de ces rencontres, qui t’ont semble t-il marqué^^ Un peu la grande aventure…c’est aussi pour ça qu’on s’en souvient!
      L’ASSU, j’ai connu aussi 😉 Et j’étais en fac quand l’ASSU s’est coupé en « universitaire » et « scolaire »…

      J'aime

      • André Boeouf dit :

        Non, pas vraiment marqué. Juste que j’ai une assez bonne mémoire de ce que j’ai vécu. Je n’avais, malheureusement, pas ce genre de mémoire dans le domaine des études. Il fallait même souvent que je réalise un détour par le contexte dans lequel j’étais pour me souvenir des contenus demandés!

        J'aime

      • Sophie dit :

        Ah! 🙂

        J'aime

  2. Sergio dit :

    Sarcelles, Massy, Bobigny, Clamart et d’autres, l’antichambre de la formation parisienne qui fournit une partie des joueurs du SF et R92. Et ce message républicain : « Un citoyen, c’est comme un joueur de rugby. Il a des droits et des devoirs. »
    Et avant, y avait de la vigne à Belleville, Montmartre, Bercy qui produisait souvent du vin « guinguet » qui donna son nom aux guinguettes, bien sur. Et la vigne d’Ile de France était la plus importante au 18e, devant la Bourgogne et le Bordelais, pas forcément en qualité, certes. Depuis, le béton est passé par là…

    J'aime

    • Sophie dit :

      Merci pour ces précisions vinicoles! Et la découverte pour moi de l’origine des guinguettes 😉
      Surprise de savoir qu’il y ait eu autant de vignes en région parisienne…En même, temps, pour boire, c’était plus pratique de produire!…Comme tu l’écris, le béton a remplacé les vignes…^^…et le vin voyage…

      J'aime

    • Sophie dit :

      Et je trouve super intéressant le travail qu’a fait ce prof pour traduire en termes concrets les grands principes de la République…

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s