Maurice

source

mais « en vrai », ça vient de la BNF

Maurice Boyau, lors d’un match à Tarbes, le 30 novembre 1913

 

Voilà un nom et une histoire de joueur, ayant un très fort lien avec la première guerre mondiale {à laquelle il ne survivra pas}, que je ne connaissais pas du tout…

C’est la beauté de la photo, du gars, et du maillot qui ont attiré mon oeil. Et en creusant, je découvre une histoire, une amazing histoire.

Comme d’autres rugbymen, il s’est illustré aux commandes de son avion pendant la guerre. Et juste avant, il fut capitaine de l’équipe de France de rugby à XV.

Sa vie est évoquée, ICI, et bien plus précisément ICI, pour ce qui concerne la guerre de 14-18, avec entre autre son parcours pour devenir pilote d’avions.

Je découvre également qu’il a joué à Dax, avant de jouer à Bordeaux, et que le stade de l’USDax porte son nom.

Mais ma plus belle découverte est celle d’un livre écrit par des enfants de l’école d’un petit village de l’Aveyron, Saint-Felix-de-Sorgues, où vivaient les grands-parents de Maurice Boyau. Ecole qui porte désormais son nom.

C’est une petite merveille ce livre. On peut le voir en détail, ICIII

 

Publicités
Cet article a été publié dans Le rugby et les guerres. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

14 commentaires pour Maurice

  1. frederic1892 dit :

    Un de mes héros personnels!

    J'aime

    • Sophie dit :

      Ah! 🙂 Et connaissais-tu ce si joli livre écrit par les enfants de Saint-Felix-de-Sorgues?!

      J'aime

      • frederic1892 dit :

        Oui:) Je suis en contact avec la Commission du Centenaire et Olivier l’instituteur depuis le début de leur projet – ces enfants ont bien de la chance d’avoir un enseignant pareil! ; j’etais invité à l’inauguration de l’ecole Maurice Boyau mais c’est un peu loin de mes bases…

        J'aime

      • Sophie dit :

        Wouhaaa! 🙂 Amazing, trop bien! Eh bé…C’est vraiment remarquable ce qui a été fait, et quel beau travail d’équipe! Sans trop de mal, j’ai retrouvé cet enseignant, qui semble faire son métier avec passion, créativité. La classe… [oui, moi aussi je fais des jeux de mots!^^}

        J'aime

    • frederic1892 dit :

      Quand je suis passé ce matin lire le commentaire d’Olivier, j’ai réalisé que j’avais oublié de contextualiser ton image et ce surprenant maillot… à partir de 1911 (dans mon souvenir….) et jusqu’à la guerre , maintenant qu’il est acquis que la France va jouer les nations britanniques tous les hivers, l’USFSA organise en novembre-décembre des matchs de sélection pour mieux connaitre ces joueurs de province que les sélectionneurs Parisiens connaissent plus par ouï-dire que de visu… On joue souvent le Sud contre le Nord, parfois les Possibles contre les Probables… et toujours les noirs contre les blancs avec ces grands numéros. A ma connaissance (et jusqu’à être démenti….) c’est la première fois qu’on utilise des numéros dans le rugby – et ça vaudrait le coup d’aller vérifier du côté du foot et des autres pays pour voir ce qu’il en était à côté…

      Ton ami Fernand porte aussi le 7 sur cette photo (que j’ai trop rapidement scanné en oubliant de rechercher la date… je mets un pense-bête pour cherhcer plus tard…) https://c2.staticflickr.com/6/5094/5726055072_7115010e04_b.jpg

      J'aime

      • Sophie dit :

        Ah, les Possibles contre les Probables! 🙂 C’est un projet de note dans mes brouillons! J’aime trop ces deux noms d’équipes.
        Je savais en publiant cette photo qu’il y avait un truc autour de ce genre de numéro, sans savoir tout ce que tu nous précises…J’étais surtout sur le fait qu’il était devant, et je sais que j’ai quelque part quelque chose à ce sujet!
        Un petit clic droit et du farfouillage m’ont donné pour la photo de la bande de moustachus avec des gros numéros devant 😉 : « Possibles contre Probables – French trials – 1910 ». A vérifier?!
        Je ne connaissais pas les précisions que tu nous apportes, elles me donnent envie de creuser ces questions! 🙂

        J'aime

      • frederic1892 dit :

        deux petits trucs en passant…

        – tu viens de faire ce que les amateurs d’Excel appellent une « référence circulaire »… tu viens de trouver un site qui avait « aspiré » ma photo et sa légende « Possibles v Probables – French trials c1910 » que j’avais laissé sur Flickr en attendant d’identifier formellement l’équipe… ce que je n’ai pas fait… (et le « c » (circa) a toute son importance!!)

        – tu trouveras sur Gallica plusieurs photos de ces matchs de sélection. Il y a en particulier un Nord-Sud joué à Nantes en 1912 dont le menu (ça termine toujours par un banquet…) est venu jusqu’à moi. Et je crois que tu aimes bien les jolies illustrations ovales… https://www.flickr.com/search/?text=menu%201912

        J'aime

      • Sophie dit :

        Ah mais oups! :-/ Le petit c, je ne l’ai pas vu! Ou si je l’ai vu, je ne lui ai pas accordé d’importance…Ben voilà,encore une découverte pour moi…Elle est splendide cette photo de moustachus numérotés!
        Oui oui oui, j’aime beaucoup les jolis menus, et celui que tu évoques est en plus, plutôt drôle 🙂 {mais bon, je ne sais pas à quoi ressemble une « bombe éphémère »! 🙂 }

        J'aime

      • frederic1892 dit :

        Charles Brennus en train de passer les troupes en revue… de gauche à droite Stade Toulousain, Stade Nantais, Stade Bordelais, Racing, Pau, SCUF, Perpignan et ??? (à vos avis!)

        J'aime

      • Sophie dit :

        Alors si toi tu sais pas, imagine nous! 😀
        Heureuse de découvrir mister Brennus {et oui, si j’ai su qui il était et à quoi il ressemblait, j’ai oublié…^^}, de découvrir au pays des rayures les vertes et blanches de Pau…Quant à celles de « complètement à droite », les couleurs pourraient être celles de Perpignan. Mais Perpignan, tu l’as attribué au joueur précédent en vert amande ou au joueur rayé en rouge et jaune?! :-/ {Perpignan, les rayures sont normalement verticales…^^}

        J'aime

  2. Jean TIENHAIN dit :

    Un gars qu’avait des tripes !

    J'aime

    • Sophie dit :

      Te connaissant, j’ai de suite cherché la blague…Bon, j’ai pas mis trop de temps à trouver! 😉 Mais « en vrai », je pense qu’il en avait vraiment…de la détermination et du courage!

      J'aime

  3. Bonsoir, je suis Olivier, l’enseignant de l’école Maurice Boyau. Je tombe par hasard sur votre article et vos commentaires …. Un grand merci, mais Je n’ai fait que mettre en relation mes élèves passionnés avec des historiens passionnants autour d’un homme au passé remarquable. Ce projet a été depuis le début plein de surprises et de belles rencontres. (nous étions encore hier soir invités par le Castres Olympiques pour assister au match : je crois que les élèves vont garder un énorme sourire toute la semaine !!). Frédéric fait partie de ceux qui ont donné à notre travail de classe cette belle dimension. Encore un grand merci pour vos commentaires que je ne manquerai pas de transmettre aux élèves dès demain matin !

    J'aime

    • Sophie dit :

      Quelle belle surprise de découvrir votre commentaire! L’occasion de vous redire toute l’admiration que j’ai pour le travail que vous avez fait avec vos élèves. Oui, félicitez les de ma part, vous pouvez tous être fiers de ce que vous avez fait. Et je suis heureuse de l’avoir relayé!
      {et belle surprise aussi de découvrir le contenu de votre compte twitter! 😉 }

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s