« Des vies de dingues! »

 

source

…que celles de ces « p… de nanas », qui jouent du côté de Lille, à haut-niveau en rugby, restent de pures « amatrices ». Et sont au coeur de toute une série de petits films.

Je n’ai pas encore vu tous les épisodes tournés par le duo, Benjamin Montel et Antonin Boutinard Rouelle. Ils sont tous lààà {sans les pubs de Youtube^^}. Plein de trucs différents abordés, le rôle de la capitaine, le coach, etc…

Et je n’avais pas fait le lien non plus, avec cette jeune Alice dont on a beaucoup parlé il y a quelque temps…

 

Cet article a été publié dans Le rugby et elles. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour « Des vies de dingues! »

  1. André Boeuf dit :

    Personnellement tout cela me laisse assez froid.
    J’ai fait du sport 4 heures par jour pendant des années sans compter les compétitions -les autres aussi plus ou moins- et je n’en ai jamais fait un fromage.
    Il y a déjà des dizaines d’années que j’ai noté tous ces changements sociaux: style soutien psychologique dés le moindre incident, la demande de reconnaissance quand on sort de chez soi, écrire un livre après avoir traversé la rue ….J’en passe et des meilleures…
    Que les gens fassent ce qu’ils veulent, ce qu’ils peuvent, bravo. Si je les rencontre, je suis bien sûr forcément et réellement intéressé par leurs intérêts, leurs activités; et puis voilà! Point.
    Je suis peut-être un peu abrupt, mais c’est vraiment ce que je ressens profondément du monde tel que je le vois et le ressens.
    Je suis tout-à-fait prêt à en discuter, bien évidemment.

    J’aime

    • Sophie dit :

      J’ai ajouté des « … » au titre, car l’expression est issue des propos tenus par l’un des auteurs de ces mini-reportages, mais n’est en aucun cas une appréciation de ma part! {ça m’a même fait un peu sourire…}. Peut-être que tout simplement, cet auteur n’imaginait pas que ce genre de vie existait^^…Mais oui, des gens qui s’entraînent 4h par semaine, font de grands déplacements pour leurs compétitions, et bossent, élèvent leurs enfants, y en a plein… Ce qui a peut-être également surpris l’auteur, c’est le décalage avec le rugby pro des hommes…

      J’aime

  2. André Boeuf dit :

    sans doute.

    J’aime

  3. Sergio dit :

    Jonasz chante super nana lui. Après C’est le vocable du rugby.
    Bon, André est un peu abrupt et il le reconnaît. Autre temps, la vie des gens s’étale plus facilement (souvent) qu’il y a 15/ 20 ans pou plus. On est dans la télé com.
    Mais sur le fond, ça reste intéressant… de s’y intéresser à ces histoires de filles. C’est le choix de Sophie… bien évidemment. Et là jeune Alice revient de loin. Elle a certainement eu la chance d’avoir une bonne morphologie, travaillée de plus avec le sport et un mental dont on devrait s’inspirer plus souvent.

    J’aime

    • Sophie dit :

      On sent chez ces filles une fraîcheur pour parler de leur vie de sportive, que j’aime beaucoup.Fraîcheur peut-être/sans doute liée au fait qu’elles ne sont pas habituées à ce qu’on s’intéresse à leur parcours, et sont plus dans la spontanéité que leurs confrères masculins, aux discours convenus et rasoirs…
      Oui, Sergio, I agree complètement with you quant à ce truc qui a bouleversé/fait basculer la vie d’Alice…

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s