Lenaïg

 

source

Pour différentes raisons, je n’ai pas vraiment pu suivre la dernière coupe du monde féminine de rugby. Juste vu, « à moitié », la demi France-Angleterre, et « en entier » la Finale, et le match des françaises pour la 3è place. C’est dans celui-là que j’ai réalisé qu’il y avait des joueuses qui m’étaient complètement inconnues…Y avait toujours quand même un bon nombre là depuis un moment, que je connaissais {Safi, Marjorie…}.

Une avait attiré mon oeil lors de l’hymne, par sa taille. Elle dépassait tout le monde. Et quand ensuite, le commentateur a dit qu’elle était une ancienne heptathlète {ma spécialité athlétique}, mon cerveau a fait « ah! ». Plus compliqué de comprendre comment elle s’appelait…un prénom un peu bizarre…Et bon, mystère éclairci! Et découverte de cette joueuse, Lenaïg Corson, qui me ravit!

Comme souvent, quand je n’ai pas pu suivre un événement en direct, je le fais par les écrits, après…

Et globalement, on peut dire que ce fut une belle belle belle coupe du monde, non?! {Quelle finale!}

*Petite présentation de cette joueuse ICI

*Elle a également eu droit à un article dans ELLE.

*Au moment de l’ouverture de cette coupe du monde, un petit point sur l’évolution du rugby féminin en France, depuis la précédente coupe du monde.

*Un petit point sur les audiences des retransmissions télévisées, plutôt encourageant.

 

{et ça file plus le smile de penser à cette coupe du monde féminine plutôt qu’au bourbier dans lequel patauge actuellement les instances dirigeantes du rugby français ^^…}

Cet article a été publié dans Autour des coupes du monde, Le rugby et elles. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Lenaïg

  1. Jean TIENHAIN dit :

    L Corson est surement une bonne joueuse, mais elle ne mérite pas tous les éloges faits sur elle. D’abord elle s’est rendue très visible en se calant dans la ligne d’attaque où sa taille et sa coiffure la font voir de loin, contrairement à Audrey Forlani sa collègue de seconde ligne, moins élégante, mais tout aussi vaillante et plus utile, toujours au charbon dans le paquet. Elle a vendangé un bel essai en ne passant pas à son ailière qui elle était en droit de marquer et aurait pu le faire au pied des poteaux, préférant péniblement aller marquer seule un essai qui ne fut pas transformé. Elle a répété la chose plusieurs fois, mais sans marquer !!!
    Ajoutons à cela quelques ballons tombés dont un dernier face à nos poteaux…
    Je parle de leur dernier match contre les USA.

    Après quand on voit l’élégance et la classe de Monserrat (t)Amédée, on est bluffés !!!

    J’aime

  2. Jean TIENHAIN dit :

    Ne pas oublier la liaison par le t !

    J’aime

  3. Jean TIENHAIN dit :

    C’est ce que faisait Marie Sempéré, perpignanaise, au micro d’Eurosport.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s