Varje dag poesi

 

drapeau-de-touche-brode

 

En décembre dernier, Frédéric, mister Rugby Pioneers, m’envoyait une série de photos de drapeaux de touche, des années 20 à quasiment 70, détenus par Peter Davies*. So grateful merci à eux deux!

Comment ne pas être sous le charme d’une telle poésie… à laquelle je suis très sensible, celle qu’on peut ajouter simplement à des bouts du quotidien. Et avoir des drapeaux de touche brodés, je trouve qu’on est pile dans ça… Surprise de découvrir qu’il y en a eu jusqu’à au moins 1968…mais que la finesse, la qualité des broderies avait très fortement décru…

Et cette année, quand je vois que les broderies sur les vêtements vont être « tendance », comme dirait Christina la magnifaïque {j’en vois dans toutes sortes de magasins de fringues…}, je me dis « et pourquoi pas rebroder des drapeaux de touche, des drapeaux de relais, des drapeaux de tout?! »…

*Ce n’est pas le bon Peter Davies, comme nous l’explique Frédéric en commentaire, mais je laisse le lien, juste pour faire connaissance avec celui-là! Cela dit,  je suis un peu gourdasse parce que si j’avais lu plus komilfo, j’aurais vu qu’il était died depuis 3 ans!^^

Vous aurez compris que je n’ai pas choisi par hasard de publier cet amazing drapeau cette semaine! {pour ceux/celles qui ne comprennent pas, have a look there}

Publicités
Cet article a été publié dans Histoire du rugby, ailleurs, Objets. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Varje dag poesi

  1. frederic1892 dit :

    Hello, comme tu sais tous les Gallois s’appellent Jones, Davies ou Evans…. juste pour dire que « mon » Peter Davies a 35 ans et toutes ses dents, au contraire de ton lien wikipedia!

    J’en profite pour signaler que nos drapeaux de touche, moitié à Peter moitié dans mon placard, sont visibles ici https://www.flickr.com/gp/rugby_pioneers/8z0WN1

    J’ai repéré il y a peu sur une photo le drapeau de touche du Irlande France 1930, identique à celui ci sauf que les plumes d’autruche sont remplacées par un superbe coq ! si le Père Noël pouvait y penser… https://c1.staticflickr.com/3/2866/33147401172_5288bd5a3d_b.jpg

    La photo est médiocre mais on reconnaîtra, drapeau en main le Toulousain Clovis Bioussa aux côtés du grand Jean Galia. L’homme au béret devant est le Palois Fernand Taillantou, qui quelque mois plus tard sera responsable, à cause d’un placage violent, de la mort du jeune Agenais Michel Pradié en demi-finale du championnat. Taillantou sera poursuivi pour homicide involontaire et condamné à 3 mois avec sursis au terme d’un procès très médiatisé. (les broderies mènent à toutes sortes de commentaires….)

    J'aime

    • Sophie dit :

      J’allais justement t’envoyer un message pour te demander si « mon » Peter Davies était le bon! Me doutant qu’il pouvait y avoir erreur… 😉 …
      Grâce à ton lien flick, on peut voir l’évolution de la qualité des broderies…Le drapeau que tu as trouvé, avec ce coq, intrigue…il doit être magnifique…un coq sans doute un peu dans ce style là {carte brodée de la collection de mon père}.
      Je découvre l’histoire de ce palois et de ce jeune agenais…et l’existence de ce Clovis, de ce Jean.. Merci!
      {je corrige Bioussa!}

      J'aime

      • frederic1892 dit :

        Si tu ne le connais pas, je t’invite à lire un peu en ligne le parcours de Jean Galia qui fut le meilleur avant Français fin années 20 / début années 30, avant d’être un des hommes clés de la création du treize en France (1934). Hors des terrains, c’était une personnalité très forte, dans le sport et les affaires.
        Pour l’anecdote, et parce que je crois que ce genre de « rebonds » t’amuse, le nom de Galia est gravé sur l’improbable et colossal (1,80m de haut…) premier trophée de la Coupe du Monde de Rugby League, le Courtney Goodwill Trophy :
        http://www.nma.gov.au/exhibitions/league_of_legends/preservation?result_6095_result_page=1#slideshow-gallery
        (les photos adjacentes montrent la rénovation du trophée… c’est interessant aussi!)

        J'aime

      • Sophie dit :

        Je ne connais pas ce Jean Galia, c’est même un nom que je dois lire pour la première fois… Un premier texte ICIII pour faire connaissance avec lui, avec une très belle photo d’équipe, sur laquelle il est le 2è en partant de la gauche au 3è rang…
        Quant à ce trophée…tout en sobriété 😉 je ne l’aurais pas du tout daté des années 30 et quelques, en terme de style artistique…plutôt du début du XXè… je vais farfouiller pour en savoir plus! Merci à toi de nous ouvrir toutes ces fenêtres ovales!

        J'aime

  2. Sergio dit :

    J’avais exploré y a quelques temps ce site proposant des maillots rugby vintage avec écussons, broderies, étou, étou, pour se draper style :
    https://www.sports-depoque.com/fr/maillots/512-maillot-france-1922.html
    cuilà, https://www.sports-depoque.com/fr/maillots-heros/528-maillot-serjeant-g.html
    ou cuilà, https://www.sports-depoque.com/fr/maillots-rugby/355-japon-1932.html
    Bon, pas donné.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s