Dans les vestiaires de Sare

 

vestiaires de Sare - Les voyages de Mat

source

Parmi les aventures qui me tentent, celles avec de la marche dedans sont en bonne place. Le GR10, j’en ai fait des bouts quand j’avais 18-20 ans, ce sont de magnifiques souvenirs.

Et j’ai découvert il y a peu de temps, « les voyages de Mat« , un site qui permet de suivre les aventures d’un monsieur qui voyage en mode « globe trotter lent ».

Récemment, sur le GR10 commencé à Hendaye, il s’est arrêté pour une nuit…dans les vestiaires du stade de rugby de Sare! Ce fameux stade que j’ai cherché, cherché, cherché…

J’ai trouvé ça super chouky.

Publicités
Cet article a été publié dans Autour du rugby, par ici, Le rugby et moi. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Dans les vestiaires de Sare

  1. vinosse dit :

    « Non , on ne fait pas à manger. Au village il n’y a rien. Tout est fermé. Il n’y a que moi. Vingt-sept ans que je suis ouverte. La seule du village. Même le relai postal est fermé pour six semaines. Et pourtant il est payé, lui. Mais c’est la dernière année. J’en ai marre. Ils me fatiguent tous. TOUS ! On me demande toujours plus et tout le monde trouve ça normal. Mais moi je ne suis pas d’ici. Je suis de Saint-Jean de Luz. C’est une autre mentalité, saint-Jean-de-Luz. Ici les gens sont méchants. Jaloux et méchants. Même mes enfants n’ont pas d’amis ici. Et pourtant ils y sont nés. »

    On parle d’Ainhoa !!!

    J'aime

    • Sophie dit :

      C’est en lisant mon périple pour trouver ce screugneugneu de terrain à Sare, et le peu d’aide que m’a apportée la postière que tu as pensé à ce que tu as lu sur Ainhoa?! Ou pas du tout?…
      Il s’agit d’une petite épicerie que tient cette dame, une boulangerie???
      La question des mentalités…ah la la…peut-être trouve t’elle les habitants de St Jean de Luz plus ouverts, à côtoyer un peu plus toutes sortes de gens, un peu plus qu’à Ainhoa…?…
      J’aime beaucoup ce village, mais c’est vrai que je ne me suis jamais demandé ce que ça fait d’y vivre…

      J'aime

  2. vinosse dit :

    J »ai juste lu quelques textes du blog…

    J'aime

    • Sophie dit :

      Ah yes! Je l’avais lu, mais y a déjà un petit moment…Je pense que c’est la dame du café qui est tout près du fronton…
      L’article que tu évoques, et dont est issue la photo, c’est « Pays Basque dans le vent », et dans le suivant, « Le GR10 de falaise en falaise », on peut lire… »ça sent la saucisse« … « ils vont me tuer avec de la bouffe« … » je commence à comprendre l’esprit du sud-ouest, généreux comme une mêlée de rugby « ! 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s