Les élans du coeur

 

Poème dada

 

Le mouvement artistique Dada me fascine depuis longtemps. C’est peut-être par l’exposition des oeuvres de Kurt Schwitters à Beaubourg en 1994 que je l’ai découvert. Et tout récemment, après avoir vu un épatant documentaire sur Arte, j’ai eu envie de m’amuser à composer un poème en mode Dada…à partir d’un article d’un numéro du MIDOL de l’automne dernier…

J’ai fait tout comme c’est dit : découper des mots, des ensembles de mots, et les coller au hasard. Vraiment au hasard. Le résultat est bizarre…normal! Je garde malgré tout des bouts de texte que j’aime bien :

*Toute fin de rencontre, les élans du coeur, il faut reconnaître le principal

*Sortir la tête haute, avec zéro point

*Il y a une semaine, dans sa besace, la sirène

 

Et pour encore un peu de Dada, c’est dans le documentaire évoqué que j’ai découvert l’existence de Hannah Höch, dont vous pouvez voir un collage ci-dessous….Hannah, compagne de Raul Haussman que lui, je connaissais…et je me suis demandé pourquoi elle était moins connue que lui, enfin pas connue même, alors que ses collages sont assez remarquables…Des éléments de réponses ICI, qui vont à peu près dans le sens de mon intuition…{parce que c’était une femme…?..}

Hanna Höch

Hannah Höch

Il existe un site interactif dadaïste avec plein de trucs dedans

Publicités
Cet article a été publié dans Ça me fait sourire, Le rugby et moi. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s